Liste Rouge de la Flore de l'Ain (2007)

De Histoires Naturelles
Aller à la navigation Aller à la recherche

> Accueil > Flore

Liste Rouge de la Flore de l'Ain (2007)

Mauchard O. 2007Livre Rouge de la flore de l’Ain. – FRAPNA Ain, non publié.


Aconitum variegatum L. subsp. paniculatum (Arcang.) Negodi – VU – Sous-espèces forestière, rare dans l’Ain et connue sur 8 localités. Ce taxon est considéré par Prunier (2001) comme vulnérable à l’échelle du massif jurassien ; rare en semblant en déclin continu sur le département. Haut Jura et Bugey.

Adonis aestivalis L. – CR – Messicole, extrêmement rare dans l’Ain et connue sur une seule localité. Disparue de 3 anciennes anciennes localités. Potentiellement menacée à l’échelle nationale, n’est plus indiquée que de Loyette (P.Perrimbert 2001).

Adonis annua L. – CR – Messicole, extrêmement rare dans l’Ain et connue d’une seule localité. Disparue de 3 anciennes localités. Potentiellement menacée à l’échelle nationale, unanimement considérée comme en déclin continu par les auteurs sous l’effet des désherbants. Basse Vallée de l’Ain.

Adonis flammea Jacq. – RE – Messicole, disparue du département de l’Ain. Elle était connue dans 2 anciennes localités. Sa disparition est associée à l’emploie des désherbants.

Agrostemma githago L. subsp. githagoEN – Messicole, très rare dans l’Ain. En déclin, elle n’est plus connue que de 4 localités. Potentiellement menacées à l’échelle nationale, unanimement considérée comme en déclin continu par les auteurs sous l’effet des désherbants. Val de Saône et Basse Vallée de l’Ain.

Aira caryophyllea L. – VU – Pelouses maigres, rare dans l’Ain. En déclin, l’espèce n’est plus connue que dans 7 localités. Très localisée dans le Val de Saône ; Vallée du Rhône depuis le haut-Rhône aux lônes situées à l’ouest de la rivière d’Ain. En déclin. La sous-espèce multicumis est plus rare que le type.

Aira elegantissima Schur – VU – Pelouses maigres, rare dans l’Ain. En déclin, l’espèce n’est plus connue que dans 6 localités. Vallée du Rhône, autrefois dans le Bas Bugey.

Aira praecox L. – VU – Pelouses maigres, très rare dans l’Ain. En fort déclin, l’espèce n’est plus connue que dans 4 localités. Val de Saône, Vallée du Rhône à l’ouest de la rivière d’Ain.

Alchemilla incisa Buser – VU – Zones humides, très rare dans l’Ain. Relativement stable, l’espèce est connue de 4 localités. Haut Jura. Ce sont les seules populations connues dans le massif jurassien (Prunier 2001).

Alchemilla rhododendrophila Buser – VU – Pelouses d’altitude, très rare dans l’Ain. Deux localités dans le Haut Jura. Présence à confirmer.

Alchemilla vetteri Buser (nomen nudum) – EN – Extrêmement rare dans l’Ain. Une seule localité découverte par J.P.Fraysse à Lochieu (Bolomier & Cattin 1999).

Alisma gramineum Lej. – EN – Zones humides, très rare dans l’Ain, en déclin. N’est plus connue que de 3 localités ; 2 anciennes localités disparues. Potentiellement menacée à l’échelle nationale (protégée). Dombes, autrefois Bas Bugey.

Allium angulosum L. – NT – Protégée régionalement. Zones humides, assez rare dans l’Ain, en déclin. 17 localités récente recensées, quelques autres disparues. Surtout dans le Val de Saône, Bugey, très localisée dans la Vallée du Rhône crémolan.

Allium carinatum L. subsp. pulchellum Bonnier & Layens – LC – Protégée régionalement. Pelouses maigres, assez commune dans l’Ain, en déclin possible, mais données du Bas Bugey à actualiser. 26 localités recensées. Massif du Jura, notamment dans le Bas Bugey, Vallée du Rhône dès la zone crémolane et en aval, Vallée de l’Ain et environs.

Allium paniculatum L. – EN – Très rare dans l’Ain. Connue sur 3 localités, en déclin.

Allium rotundum L. subsp. rotundumEN – Protégée régionalement. Messicole, très rare dans l’Ain. Potentiellement menacée à l’échelle nationale. N’est connue que de 2 localités dans le département. Basse Vallée de l’Ain.

Allium schoenoprasum L. – NT – Zones humides, assez rare dans l’Ain. Recensée sur 19 localités, en déclin. Encore assez bien réprésentée sur le département. Mentions éparses, semble disparue ou presque de la Vallée de l’Ain. Vallée de la Saône, Haut Jura, Haut Bugey, en déclin net dans le Bas Bugey.

Allium scorodoprasum L. subsp. scorodoprasumVU – Rare dans l’Ain, semble en déclin. Recensée sur 6 localités. Haut Jura, Bugey, Vallée du Rhône.

Alopecurus geniculatus L. – NT – Zones humides, assez rare dans l’Ain. Recensée sur 20 localités, en déclin. Encore bien réprésentée sur le département. Essentiel des mentions dans le Val de Saône, quelques unes en Bresse, semble disparue de la Dombes et du Bas Bugey.

Alopecurus rendlei Eig – NT – Zones humides, assez rare dans l’Ain. Recensée sur 23 localités, en déclin. Potentiellement menacée à l’échelle nationale. Encore bien représentée dans le département. Val de Saône, Bresse, Dombes. Semble disparue du Bas Bugey.

Alyssum montanum L. – VU – Rocailles, assez rare dans l’Ain. Connue sur 11 localités, en déclin. Surtout Bas Bugey et quelques autres secteurs du département.

Anacamptis coriophora (L.) Bateman, Pridgeon & Chase subsp. coriophoraCR – Protégée en France. Extrêmement rare dans l’Ain, voire disparue. Dernière observation faite en 1999 par V.Pierron à Oyonnax. Au moins 7 stations disparues.

Anacamptis coriophora (L.) Bateman, Pridgeon & Chase subsp. fragransNT – Assez commune dans l’Ain. Recensée sur 29 stations. Potentiellement menacée au niveau national (protégée). Encore bien représentée dans le département mais en déclin. Basse Vallée de l’Ain, Bas Bugey, Vallée du Rhône.

Anacamptis laxiflora (Lam.) Bateman, Pridgeon & Chase – NT – Protégée régionalement. Zones humides, assez rare dans l’Ain. Recensée sur 24 localités, en déclin. Potentiellement menacée à l’échelle nationale. Encore bien représenté dans le département. Val de Saône, Bresse, très localement en Dombes et dans la Vallée du Rhône. Semble disparue du Bas Bugey.

Anacamptis palustris (Jacq.) Bateman, Pridgeon & Chase – VU – Protégée régionalement. Zones humides, assez rare dans l’Ain. Recensée sur 14 localités, en déclin. Essentiellement dans le Bas Bugey. Très localisée ailleurs comme dans le Val de Saône. Semble disparue de Bresse.

Anacamptis papilionacea (L.) Bateman, Pridgeon & Chase – RE – Pelouses maigres, disparue de l’Ain. Autrefois deux localités dans la Basse Vallée de l’Ain.

Anagallis tenella (L.) L. – RE – Zones humides, disparue de l’Ain et de Rhône-Alpes. Une ancienne localité dans la sud de la Dombes.

Andromeda polifolia L. – RE – Zones humides, disparue de l’Ain et de Rhône-Alpes. Potentiellement menacée à l’échelle nationale (protégée). Une ancienne localité dans le Haut Jura.

Androsace villosa L. subsp. villosaCR – Pelouses d’altitude, extrêmement rare dans l’Ain. Une seul localité située dans le Haut Jura et de faible étendue (10 m2) qui apparaît menacée par la fermeture du milieu (Prunier 2001).

Anthemis cotula L. – EN – Messicole, très rare dans l’Ain. Connue sur 4 localités, disparue sur 2 anciennes stations, en déclin sous l’effet de l’intensification de l’agriculture. Mentions très éparses sur le département à basse altitude.

Anthoxanthum odoratum L. subsp. nipponicum (Honda) Tzvelev – VU – Pelouses d’altitude, très rare dans l’Ain. Connue sur 2 localités, peut-être méconnue. Haut Jura.

Anthriscus caucalis M.Bieb. – NT – Friches, rare dans l’Ain. Indiquée sur 9 localités, en déclin modéré, à surveiller. Sud du département.

Aphanes australis Rydb. – NT – Pelouses maigres, assez rare dans l’Ain. Recensée sur 11 localités, en déclin modéré, à surveiller. Eparse à basse altitude sur le département.

Aphyllanthes monspeliensis L. – CR – Pelouses maigres, devenue extrêmement rare dans l’Ain. Il ne reste plus qu’une station : la Valbonne à St Maurice de Gourdans. Disparue de 2 stations de la côtière dombiste.

Arabis nova Vill. subsp. novaVU – Rocailles, rare dans l’Ain. Connue sur 6 localités actuelles, au moins 2 anciennes localités disparues, en déclin. Essentiellement dans la Bas Bugey, localisée dans le Haut Jura.

Arabis pauciflora (Grimm) Garcke – NT – Pelouses d’altitude, assez rare dans l’Ain. Recensée sur 15 localités actuelles, disparues de 3 localités, en déclin, à surveiller. Haut Jura et localement dans le Bugey.

Arabis scabra All. – VU – Rocailles, assez rare dans l’Ain. Recensée sur 17 localités actuelles, 4 anciennes localités disparues, en déclin. Généralement pas plus de 100 pieds sur les meilleures statiions (P.Prunier, com.). Essentiellement dans le Haut Jura, semble disparue du Bas Bugey.

Arctium nemorosum Lej. – CR – Forêts, extrêmement rare dans l’Ain. Ne semble connue que d’une seule localité située à Charix (Prost 2000) dans le Bugey.

Arctostaphylos alpinus (L.) Spreng. – EN – Pelouses d’altitude, très rare dans l’Ain. Connue sur 4 localités actuelles, 2 anciennes stations disparue, en déclin. Essentiellement dans le Haut Jura, disparue du Bugey.

Arenaria gothica Fr. subsp. moehringioides (J.Murray) PS.Wyse Jacks. & Parn. – EN – Pelouses d’altitude, rare dans l’Ain. Connue sur 7 localités du Haut Jura, au moins 3 stations anciennes disparues dans ce secteur, non retrouvées (Prunier 2001), en déclin.

Arenaria grandiflora L. subsp. grandifloraEN – Rocailles, très rare dans l’Ain. Elle n’est connue que de 3 localités du Haut Jura situées su Léaz et Collonges. Il s’agit des seules populations de la chaîne du Jura français (Prost 2000).

Références sur la Flore de l'Ain

Corcelle J. 1989 - Cartographie des Orchidées de l'Ain. - Suppl. à l'Orchidophilie, 88, SFO, Paris.

Liens Internet

> Connaissance de la Flore de l'Ain