30 novembre 2020

Ophrys de la Drôme : drumana ou pas ?

L’Ophrys de la Drôme est régulièrement présenté sous le nom d’Ophrys drumana, or si on se fie à la Flora Gallica, seul Ophrys saratoi et précisé. Du point de vue systématique saratoi a été décrite en 1893 par Camus, drumana en 1988 par Delforge. On trouve parfois désormais ce taxon comme sous-espèce d’Ophrys bertolonii avec une curieuse conservation du nom drumana qui est postérieur à saratoi. Certains auteurs distinguent drumana plus élancé de saratoi plus ramassé ! 

©© byncsa – Cyrille Deliry – Histoires Naturelles

Cette espèce est endémique de France. Elle est protégée. On la localise dans les contreforts alpins dans le Sud-Est du pays. Elle est en Provence et remonte jusque dans la Drôme et même l’Isère. Manque en Corse. Localement abondante dans la Drôme, elle et plus rare en Ardèche et très rare en Isère.

Elle se trouve dans des endroits plus ou moins ensoleillés sur calcaire ou marnes jusqu’à 1000 m d’altitude et généralement au-dessus de 250 m : prairies, forêts, sous-bois de Chênes. Fleurit de fin avril à juin.

©© byncsa – P.Gourdain – Mirabel et Blacons (Drôme, France) le 14 mai 2010 – INPN
©© bysa – Hans Stieglitz – France, Luberon le 10 mai 2014 – Wikimedia Commons

Image mise en avant – ©© byncsa – Virole Bridee – France, Drôme, Rochefort Samson le 8 mai 2013 – INPN