7 mars 2021

Un Frelon de remplacement : le Frelon asiatique (Vespa velutina) est sur l’ensemble de la France

Le Frelon asiatique (Vespa velutina Lepeletier, 1836) est une espèce de la famille des VespidĂ©s, particulièrement offensive en terme d’invasion. En effet, alors qu’elle est introduite selon sa sous-espèce sombre (V.v.nigrothorax Buysson, 1905), dès 2005 et 2006 (voire 2004) dans le Lot-et-Garonne, elle est en 2019 prĂ©sente sur l’ensemble de la France, ne manquant que très localement : sud de l’Alsace et en Corse. En 2007, elle a dĂ©jĂ  envahi l’essentiel du sud-est du pays et se montre en faible nombre jusque dans le dĂ©partement du Nord et des Alpes-Maritimes (carte ci-contre). C’est en consĂ©quence une espèce qualifiĂ©e d’allochtone, originaire d’Asie et tout Ă  fait invasive dans le pays qu’elle a colonisĂ© en près d’une quinzaine d’annĂ©es.

En Asie on le trouve depuis le nord de l’Inde au sud de la Chine et dans la pĂ©ninsule indochinoise ainsi que dans l’archipel indonĂ©sien. C’est alors un Frelon essentiellement forestier tendant toutefois Ă  s’adapter aux zones pĂ©ri-urbaines. La sous-espèces (ou variĂ©tĂ©) V.v.nigrothorax vit en montagne. En France elle occupe lee sommet des hautes branches d’arbres Ă©levĂ©s pour placer sa « ruche ». Elle est prĂ©sente tant en zone urbaine, qu’agricole ou boisĂ©e pour peu qu’elle trouve un support adaptĂ©. Elle supporte de part son origine montagnarde, notre climat tempĂ©rĂ© et on le voit voler mĂŞme Ă  des tempĂ©ratures voisines de 10°C par exemple les matins d’automne, alors qu’aucun autre Insecte n’est visible.

A la diffĂ©rence de Vespa crabro ou Frelon europĂ©en, c’est une espèce strictement diurne qui arrĂŞte de plus son activitĂ© en pĂ©riode hivernale. Seules survivent alors les reines rĂ©fugiĂ©es dans quelques cachettes, mâles et ouvrières meurent au dĂ©but de l’hiver. Les reines reconstituent la colonie l’annĂ©e suivante. Comme chez tous les autres HymĂ©noptères, les descendants de sexe fĂ©minin sont issus d’œufs fĂ©condĂ©s et les mâles d’œufs non fĂ©condĂ©s. Les mâles et les nouvelles reines sont produits en fin d’Ă©tĂ© et s’accouplent en automne. L’ancienne reine meurt alors.

©© bysa – F.Ithurburu – Reine fondatrice – Wikimedia Commons

Le nid spectaculaire du Frelon asiatique est bâti Ă  la cime des arbres. Il est très solide, et facilement repĂ©rable Ă  cause de sa taille impressionnante qui est de l’ordre d’environ 1,50 m de circonfĂ©rence et d’une hauteur d’au moins 60 cm. Les colonies sont de dimension très importante et on note sous les tropiques plusieurs milliers d’individus qui peuvent avoir des nids satellites. C’est un prĂ©dateur notamment d’HymĂ©noptères par exemple d’Apis mellifera ou Abeille domestique, mais aussi de Vespa crabro, notre Frelon europĂ©en. En vol stationnaire Ă  une trentaine de cm de l’entrĂ©e de la ruche, une ouvrière de Frelon asiatique succède rĂ©gulièrement Ă  une autre pour capturer les butineuses qui reviennent chargĂ©es de pollen. Au Cachemire comme en Chine, c’est un redoutable ennemi des ruchers. On constate une adaptation progressive des Abeilles domestiques vis Ă  vis de ce Frelon Ă  l’instar de ce qui est connu chez l’Apis cerena, l’Abeille asiatique. Ce Frelon n’est gĂ©nĂ©ralement pas agressif envers l’Homme. On ne connaĂ®t pour l’instant aucun piège sĂ©lectif vis Ă  vis des reines fondatrices, la destruction des colonies pendant la nuit restant le moyen de lutte connu le plus efficace.

Frelon asiatique au niveau d’une ruche d’Abeilles domestiques
©© byncsa – Quentin Rome – INPN

Références

  • Deliry C. 2015 – Frelon asiatique. – Nature Life n°21, 28 janvier 2015.
  • Haxaire J., Bouguet J.P. & Tamisier J.P. 2006 – Vespa velutina Lepeletier, 1836, une redoutable nouveautĂ© pour la faune de France (Hymenoptera, Vespidae). – Bulletin de la SociĂ©tĂ© entomologique de France, 111 (2) : 194. – PDF LINK
  • Rome Q. & al. 2013 – Spread of the invasive hornet Vespa velutina Lepeletier, 1836, in Europe in 2012 (Hym., Vespidae). – Bulletin de la SociĂ©tĂ© Entomologique de France, 118 (1): 21-22.
  • Villemant C., Haxaire J. & Streito J.C. 2006 – La dĂ©couverte du Frelon asiatique Vespa velutina, en France. – Insectes, 143 (4) : 3-7. – PDF LINK
  • Villemant C., Rome Q. & Haxaire J. 2010 – Le Frelon asiatique (Vespa velutina). In : MusĂ©um national d’Histoire naturelle [Ed] – Inventaire national du Patrimoine naturel, site Web.

Liens Internet

PrĂ©sentation du Frelon asiatique et enquĂŞte sur le site de l’INPN