4 mars 2021

La Brunette hivernale a les yeux bleus… mais quand ?

L’aspect des imagos de Lestes bruns ou Brunettes hivernales (Sympecma fusca) diffère selon la pĂ©riode d’observation. Cette espèce hiverne Ă  l’Ă©tat imaginal, ce qui est exceptionnel en Europe pour une Demoiselle. Les individus observĂ©s au printemps sont donc très âgĂ©s car ils sont nĂ©s l’Ă©tĂ© de l’annĂ©e prĂ©cĂ©dente. Ces derniers sont devenus ternes et prĂ©sentent peu de reflets mĂ©talliques. Ils prĂ©sentent des zones bleutĂ©s relativement foncĂ©es en arrière des yeux, marques qui n’apparaissent qu’au printemps : ces lestes ont les yeux bleus, un critère moins marquĂ© chez les femelles. Les imagos nĂ©s en Ă©tĂ© en sont dĂ©pourvu lors de la première annĂ©e calendaire.

A l’Ă©mergence les yeux sont brun clair unis, ils varieront plusieurs fois au cours de la vie des Brunettes hivernales.

Les jeunes individus après l’Ă©mergence sont bruns jaunes et arborent de beau dessins Ă  reflets mĂ©talliques notamment sur le dessus de l’abdomen. Les femelles sont gĂ©nĂ©ralement plus claires que les mâles. Les yeux sont clairs et paraissent constellĂ©s de marques kadeloĂŻscopes. Les individus au cours de l’hiver, sortant parfois de leur stupeur n’ont pas encore les yeux bleus et ne sont pas matures donc. Les ptĂ©rostigmas sont plus proches du brun clair que du brun foncĂ©, comme ils le deviendront ensuite.

Pour récapituler :

  • Yeux bruns clairs relativement unis lors de l’Ă©mergence.
  • Yeux bruns clairs avec des motifs complexes : après quelques jours et au sortir lors de vols hivernaux. Cette teinte est exceptionnellement constatĂ©e lors de comportements nuptiaux très prĂ©coces en fin de mois de fĂ©vrier !
  • Yeux bleus chez les individus matures et en mesure de se reproduire, ils foncent alors encore avec le temps.

On connaĂ®t des cas exceptionnels de ponte en automne, mais l’histoire ne dit pas si les individus avaient ou non les yeux bleus.


Attention sur photo, ce n’est pas toujours Ă©vident…

Emergents et subémergents

©© bync – Benoit Guillon – Monde des Insectes – Maine-et-Loire le 1er juillet 2012
Savoie le 16 aoĂ»t 2013 – ©© byncsa – Dominique MouchenĂ© – Femelle Ă©mergente
Le 17 aoĂ»t 2016 – ©© bysa – Minutemen – Cette femelle a Ă©mergĂ© il y a peu, ses yeux commencent Ă  prĂ©senter des marques sombres

Immatures et hivernaux

Landes le 25 septembre 2019 – ©© Alain Cochet – Femelle
Sarthe le 20 fĂ©vrier 2000 – Source – © – Christian Kerihuel – Mâle – recadrĂ©
Savoie le 22 mars 2019 – ©© byncsa – Dominique MouchenĂ© – Mâle
Landes le 22 fĂ©vrier 2019 – ©© Alain Cochet – Accouplement : yeux non bleus ou bleutĂ©s

DĂ©but du printemps : individus reproducteurs

Landes le 5 mars 2019 – ©© Alain Cochet
Landes le 29 mars 2019 – ©© Alain Cochet – Accouplement, le dessus des yeux est Ă  peine bleutĂ©
Savoie le 20 avril 2018 – ©© byncsa – Dominique MouchenĂ© – Mâle
Sarthe le 21 avril 2017 – Source – © – Christian Kerihuel – Mâle – RecadrĂ©
Savoie le 18 mai 2020 – ©© byncsa – Dominique MouchenĂ©

SĂ©nescents Ă  la fin du printemps

Moselle le 4 mai 2008 – ©© bync – Anonyme – Monde des Insectes
Bretagne le 18 mai 2019 – Source – © Golawil – Mâle – RecadrĂ©
©© bync – Jean-Pierre Carreras – Landes le 23 mai 2015 – Mâle – Monde des Insectes

En mars 2013 la question est posĂ©e sur le Forum du Monde des Insectes. Les premiers avis convergent pour dire que le dessus des yeux tend Ă  se colorer en bleu au sortir de l’hiver. Une enquĂŞte est lancĂ©e au printemps 2016 par feu la SociĂ©tĂ© française d’Odonatologie. Elle est Ă  son tour relayĂ©e sur le Forum du Monde des Insectes par Benoit Guillon. Elle est prĂ©sentĂ©e par une plaquette qui est disponible sur divers sites Internet. Voici la plaquette [PDF]. Cette enquĂŞte est pilotĂ©e par Tatiana Morvan, demande des informations particulièrement prĂ©cises sur l’Ă©tendue du bleu. Ses rĂ©sultats ne sont pas connus. Un questionnaire est mis en ligne pour la saisie des informations.