3 mars 2021

Les Rougegorges scandinaves viennent jusqu’en Poitou-Charentes

En novembre 2020, un Rougegorge familier (Erithacus rubecula) Ă©quipĂ© d’une bague a Ă©tĂ© retrouvĂ© dans la Vienne sur la commune de Roche-PrĂ©marie-AndillĂ©. Il avait Ă©tĂ© baguĂ© un mois plus tĂ´t dans le Sud de la Norvège Ă  Birkeland, soit Ă  1380 km de lĂ . Il s’agissait d’un jeune oiseau probablement nĂ© cette mĂŞme annĂ©e en Scandinavie.

Dès octobre on note un afflux de Rougegorges dans notre rĂ©gion avec pour tĂ©moignage des chants d’oiseaux plus ou moins mobiles selon les jardins… prĂ©sents quelques jours Ă  quelques semaines. On apprend ici qu’une partie de ces oiseaux est originaire de Scandinavie.

Si les femelles ont tendance Ă  migrer vers le Sud, les mâles restent relativement territoriaux en pĂ©riode internuptiale. Ils restent alors cantonnĂ©s et chantent en fin d’automne. Ils sont alors accompagnĂ©s par des individus, nous l’avons vu, venu de Scandinavie, mais aussi d’Europe de l’Est et centrale. On ne connaĂ®t cependant pas clairement la proportion d’oiseaux d’origine Ă©trangère par rapports aux oiseaux locaux qui restent cantonnĂ©s.

L’espèce est en pĂ©riode hivernale sur tout le territoire du Poitou-Charentes, en bonne densitĂ©. Il pourrait apparaĂ®tre moins nombre dans le dĂ©partement de la Charente. C’est un oiseau internuptial très commun qui est reprĂ©sentĂ© sur 98% des mailles (Mercier & Cohendoz 2020).

  • Mercier F. & Cohendoz S. 2019 Atlas des oiseaux en hiver du Poitou-Charentes (2009-2013). – Poitou-Charentes Nature & col.

Source – Facebook (LPO en Vienne)