4 mars 2021

Les Chiens de prairies sont des Souris-chien

Les Chiens de prairies sont rangés dans le genre Cynomys ce qui signifie Chien-souris ou plus joli Souris-chien !

Il s’agit de SciuridĂ©s comme notre Ecureuils roux et il existe une espèce principale et quatre espèces nettement plus localisĂ©es. Elles sont toutes en AmĂ©rique du Nord et s’observent au plus au Sud, au Mexique. La principale espèce est le Chien de prairie Ă  queue noire (Cynomys ludovicianus) qui a Ă©tĂ© la première dĂ©crite en 1815, par Ord. On trouve ensuite au Colorado, Cynomys gunnisoni (Baird, 1855), au Mexique, Cynomus mexicanus Merriam, 1892, Cynomys parvidens Allen, 1905 en Utah et [A prĂ©ciser !] Cynomys leucurus Merriam, 1890. Leurs ancĂŞtres sont apparus dans les grandes prairies amĂ©ricaines Ă  l’Eocène.

Les colons outres amĂ©ricains, installĂ©s sur le continent ont exterminĂ© depuis le dĂ©but du XXe siècle la quasi totalitĂ© des populations de Chiens de prairies. Il y en avait près de 800 millions d’individus, lĂ  oĂą il n’en reste plus que 2 millions ! L’ancienne « gravure » prĂ©sentĂ©e en entĂŞte rend compte de la multitude des terriers dans la grande prairie au milieu du XIXe siècle. En effet ils Ă©taient considĂ©rĂ©s comme nuisibles par les colons. Or, des Ă©tudes rĂ©centes rĂ©vèlent qu’ils sont importants dans le brassage des sols et contribuent au recyclage des matières, si bien que les sols s’enrichissent en minĂ©raux, permettant un meilleur dĂ©veloppement des herbages prisĂ©s par le bĂ©tail… et s’il en est encore, les Bisons !

Les Chiens de prairies à queue noire sont régulièrement exploités comme animal de compagnie (pet, nac) selon les autorisations ou non, selon les pays. Ils vivent aux Etats Unis ainsi que ponctuellement au sud du Canada et au nord du Mexique.

Alors pourquoi chiens, car leur cri ressemble Ă  celui de ce dernier, le Rongeur vaut pour la souris.

©© byncsa – Dominique MouchenĂ© – Cynonmys ludovicianus