17 avril 2021

Une Pie-grièche dégrisée

Image mise en avant – ©© byncsa – Cédric Roy

La Pie-grièche grise s.l. était indiquée depuis l’Afrique et l’Eurasie à l’Amérique du Nord. Elle a été fortement splité : Lanius meridionalis, Lanius elegans, Lanius mollis et Lanius pallidirostris sont désormais considérées comme des espèces à part entière.

©© bysa – Wikimedia commons – Pie-grièche grise s.l.

La Pie-grièche grise s.str. (Lanius excubitor Linnaeus, 1758) est une espèce de Laniidé présente en Eurasie. Pour partie sédentaire notamment en Europe, elle migre au sud de son aire ailleurs. Elle est en net déclin en Europe, plus stable vers l’Est. Elle mesure près de 25 cm et pèse 70 g en moyenne. On distingue du type observé depuis l’Europe de l’Ouest à la Sibérie occidentale, L.e.homeyeri qui se trouve depuis les Balkans à la Russie, jusqu’au sud de l’Oural.

©© bysa – Marek Szczepanek – Wikimedia commons

L’espèce est présente en France dans le Massif Central, le Jura et de manière plus éparse dans le Nord-Est, manque dans le Midi et pour ainsi dire dans l’Ouest. Elle très rarement signalée ailleurs y compris dans le Midi. Selon les endroits elle est sédentaire, erratique ou présente seulement en période internuptiale. Il n’y a pas plus de 2000 couples en France, en net déclin. Elle a disparu de divers secteurs de l’Ouest du pays dans les années 1970 (Poitou Charentes), ou de l’Indre dans les années 1980. Elle a niché dans l’Ouest du pays pour la dernière fois en 2008. L’intensification de l’agriculture est notamment en cause. C’est une espèce des lisière qui s’est adapté aux paysages agricoles variés. Elle peut atteindre les 1300 m d’altitude. Les couples se forment dès février, mais plus volontiers en mars-avril. La femelle pond de 4 à 6 œufs couvés pendant 17 jours. Les jeunes quittent le nid au bout de 3 semaines environ. Les deux parents continuent alors de nourrir ceux-ci pendant une dizaine de jours encore. Elle se nourrit de petits Vertébrés ainsi que d’Insectes.