17 avril 2021

Un Lamantin dans les eaux du Niger : le Lamantin d’Afrique

Répartition des quatre espèces de Lamantins
Cliquez pour voir en grand format

On distingue dans le Monde, trois espèces principales de Lamantins : le Lamantin d’Afrique (de l’Ouest), le Lamantin d’Amazonie et le Lamantin des Caraïbes. Ce dernier est divisé en deux sous-espèces qui sont le Lamantin de Floride, le mieux connu et le Lamantin des Antilles qui reste méconnu. On distingue encore le Lamantin nain ou pygmée qui est très proche du Lamantin d’Amazonie et qui est présent très localement dans un affluent de la rivière Aripuanā, affluent de la rivière amazonienne Madeira au Brésil.

Les Lamantins sont des Mammifères de l’Ordre des Siréniens (partagé avec les Dugongs) atteignant généralement près de 500 kg, mais pouvant passer la tonne et demi, ce qui évoque le fait qu’ils sont parfois associés aux légendes des sirènes, de même que le chant des sirènes est assimilé à la voix des Lamantins décrit comme une sorte de lamentation. Cette légende est relativement récente car elle est attribué à Christophe Colomb qui lors de son expédition aux Amériques avant noté dans son carnet de bord en référence aux Lamantins « 3 sirènes ». Ces animaux vivent dans des eaux littorales peu profondes et chaudes (plus de 20°C le plus souvent), à l’embouchure des fleuves ou pénètrent loin dans les terres sur de grands fleuves comme celui de l’Amazone ou du Niger.

Le Lamantin d’Afrique (Trichechus senegalensis Link, 1795) est une espèce présente depuis le nord du littoral de l’Angola, jusqu’au Sénégal, voire le Sud de la Mauritanie. Elle pénètre profondément dans les terres sur certains fleuves, en particulier dans le Bassin du Niger. Les plus fortes populations se trouve au niveau de la Guinée Bissau, les lagunes de la Côte d’Ivoire, l’embouchure du Niger, les lagunes du Gabon et la basse vallée du fleuve Congo. Des comportements migratoires sont connus, mais méritent d’être mieux étudiés. On compte près de 10.000 individus. On considère que le Lamantin d’Afrique est Vulnérable (VU 2015 UICN).

Les Lamantins d’Afrique mesurent près de 2 m de long et peuvent peser jusqu’à 750 kg, mais ne dépassent généralement pas les 250-450 kg.

Les Lamantins n’ont que six vertèbres cervicales, tout comme les Paresseux, alors que tous les autres Mammifères en ont sept.

Timbre de la République Togolaise édité en 2013

Cette espèce occupe régulièrement les eaux marines ou saumâtres, mais fréquente aussi des eaux douces, rarement en dessous de la température de 18°C et le plus souvent aux alentours de 25-30°C. Il vivent près de la surface et descendent régulièrement jusqu’à des profondeurs de 5 m. La maturité sexuelle des ♂ est atteinte vers l’âge de 9-10 ans, exceptionnellement plus tôt, alors que celle des ♀ n’est que de 3 ans. La gestation dure près de 13 mois. Les jeunes savent nager seuls dès leur naissance ; ils accompagnent alors leur mère pendant l’allaitement. C’est une espèce essentiellement nocturne. Elle est herbivore mais se nourrit aussi de Mollusques, voire de quelques Poissons.

Alors que ce sont des animaux sacrés pour certains, d’autres tendent à les décimer pour leur viande, leurs graisses, leurs os ou leur peau. Alors que l’animal est généralement protégé, il est victime d’un important braconnage généralement impuni. Par ailleurs la construction de barrages sur les rivières ou les fleuves peuvent isoler certaines populations et bloquer les migrations.