5 mars 2021

Africaine en Europe, c’est la Genette

La Genette africaine [2020] ou Genette commune (Genetta genetta (Linnaeus, 1758)) est une espèce de la famille des ViverridĂ©s, initialement prĂ©sente en Afrique. Elle a Ă©tĂ© installĂ©e avec l’aide plus ou moins rĂ©gulière de l’Homme en Europe et dans la VallĂ©e du Nil. Les populations naturelles les plus proches se trouvent en Afrique du Nord et concernent la sous-espèce senegalensis qui Ă©tend son aire jusqu’en Afrique de l’Ouest. En Afrique de l’Est on trouve la sous-espèce dongoloa, dans la PĂ©ninsule arabique, grantii et en Angola, pulchra. La Genette se trouve prĂ©sent jusqu’en Afrique du Sud oĂą se trouve un noyau populationnel indĂ©pendant.

© byncsa – Patrick Haffner – INPN

Elle est en Afrique depuis l’Afrique du Sud, Europe remontant par la PĂ©ninsule IbĂ©rique jusqu’en France oĂą son autochthonie est très incertaine (en rouge sur la carte issue de l’UICN – ©© bysa – donnĂ©e plus haut) et oĂą l’espèce semble en expansion rĂ©cente. Elle a Ă©tĂ© vue jusqu’en Belgique, les Pays Bas, la Suisse ou en Italie mĂ©ridionale. Assez mobile l’espèce a pu ĂŞtre observĂ©e jusque dans les Alpes françaises ou en Alsace et ailleurs de manière sporadique. Eteinte en Egypte oĂą elle avait Ă©tĂ© introduite dans la VallĂ©e du Nil. 

En Europe, l’espèce est prĂ©sente de longue date, elle a pu ĂŞtre le « chat domestique » de l’AntiquitĂ© chez les Romains et les Maures, aussi rĂ©putĂ©e amenĂ©e par les Sarazins. Cet animal Ă©tait familier pour lutter contre les Rongeurs dans les maisons. Les Genettes europĂ©ennes sont proches des souches d’Afrique du Nord, chacune ayant divergĂ© pour former des sous-espèces dont la valeur est plus ou moins reconnue : respectivement Genetta genetta rhodanica ou Genetta genetta pyrenaica (= type) et Genetta genetta afra (= senegalensis), en passant par Genetta genetta isabelae (= type) prĂ©sente dans la PĂ©ninsule IbĂ©rique. On doit dire que ce sont autant de formes ou de sous-espèces qui ont divergĂ© en quelques 2000 ans depuis les souches africaines originelles.

La Genette africaine occupe des milieux très variĂ©s mais comprenant toujours des formations vĂ©gĂ©tales fermĂ©es, principalement les forĂŞts, bocages, taillis, maquis et milieux ouverts. Elle apprĂ©cie Ă©galement les endroits rocailleux, les lieux couverts de ronciers oĂą coulent des rivières et ruisseaux, et les bords escarpĂ©s des cours d’eau, mais reste assez gĂ©nĂ©raliste tant qu’elle trouve les proies dont elle a besoin. Sa longĂ©vitĂ© est de 14 ans dans la nature. Elle peut s’accoupler tout au long de l’annĂ©e. La gestation est d’environ 70 jours et les portĂ©es peuvent concerner jusqu’Ă  4 petits.