30 novembre 2020

Les Araignées coccinelles, Eresus

Les Eresus Walckenaer, 1805 sont réparties en Europe, Afrique du Nord et dans l’ouest de l’Asie. Il s’agit d’Araignées terricoles caractérisées par un très net dimorphisme sexuel, les femelles étant beaucoup plus grandes que les mâles. Elles appartiennent à la famille des Erésidés.

Selon The World Spider Catalog on trouve dans le Monde, 15 espèces :

  • Eresus albopictus Simon, 1873 – Sicile
  • Eresus bifasciatus Ermolajev, 1937
  • Eresus crassitibialis Wunderlich, 1987
  • Eresus granosus Simon, 1895
  • Eresus hermani Kovács, Prazáck, Eichardt, Vári & Gyurkovics, 2015 – Hongrie
  • Eresus kollari Rossi, 1846 (= Eresus niger, Eresus cinnaberinus) – Europe centrale et méridionale
  • Eresus lavrosiae Mcheidze, 1997 – Caucase
  • Eresus moravicus Řezác, 2008 – Europe médio-centrale, depuis la Suisse à la Roumanie
  • Eresus pharaonis Walckenaer, 1837
  • Eresus robustus Franganillo, 1918 – Espagne
  • Eresus rotundiceps Simon, 1873 – Ukraine
  • Eresus ruficapillus Koch, 1846 – Sardaigne, Europe orientale
  • Eresus sandaliatus (Martini & Goeze, 1778) – Nord de l’Europe, Turquie
  • Eresus sedilloti Simon, 1881 – Péninsule ibérique
  • Eresus solitarius Simon, 1873 – Péninsule ibérique, Grèce (Méditerranéenne)
  • Eresus walckenaeri Brullé, 1832 – Balkans, Turquie, Italie

Eresus hermani Kovács, Prazáck, Eichardt, Vári & Gyurkovics, 2015

syn. – Eresus cinnaberinus auct., Eresus kollari auct., Eresus fulvus Rossi, 1846 [?]

Récemment distinguée d’autres espèces et confondue, elle est présente en Hongrie où deux autres espèces sont présentes (E.moravicus sur l’essentiel du territoire et kollari aussi). Eresus hermani n’a été distinguée que dans le centre nord du pays et nous semble pouvoir être une simple forme locale. Les populations connues vivent dans des secteurs de Chênes pubescent et des zones de prairies rocheuses calcaires, habitat plus ouvert ainsi que des broussailles dégradées. Les individus sont matures en août-septembre.

©© by – Kovács & al. (2015)

Eresus kollari Rossi, 1846

Il s’agit de l’Araignée coccinelle [2018] proprement dite, comme nous l’avons nommée, ou d’un nom moins sympatique et qui fait référence à la couleur de la femelle, l’Erèse noire. Le type est présent sur l’essentiel de l’aire de répartition. On trouve en outre en Espagne la sous-espèce frontalis, en Corse, ignicomus et tricolor, en Afrique du Nord, illustris (nomen dubium) et ailleurs à préciser, bifasciatus et latefasciatus. On trouve tour à tour chez les auteurs les noms Eresus niger ou Eresus cinnaberinus qui sont de fait des synonymes. Elle vit en Afrique du Nord. Europe centrale et méridionale ; jusqu’en Asie centrale [?] à altitude moyenne. Elle s’observe en automne le plus souvent. Les individus photographiés en Isère par Guy Bourderionnet ayant les pattes postérieures marquées de roux appartiennent à cette espèce. Il en est de même en Ardèche pour des clichés de Pascal Dubois.

©© bysa – Pseudonyme – Wikimedia commons – Les pattes postérieures sont marquées de roux
© Pascal Dubois – Ardèche
© Roger Mathieu – Drôme – Femelle probablement de cette espèce

Eresus moravicus Řezác, 2008

Image mise en avant – Femelle de cette espèce – ©© by – Kovács & al. (2015)

[Public Domain] – Femelle – S.Moravsky – Wikipedia – Les pattes postérieures de mâles chez cette espèce sont complètement rousses

Europe médio-centrale, depuis la Suisse à la Roumanie.

Eresus sandaliatus (Martini & Goeze, 1788)

On trouve encore cette Araignée sous les noms Eresus niger ou Eresus cinnaberinus avec plus ou moins de bonheur et de confusion chez les auteurs. Le taxon plus ou moins correspondant et réellement présent en France est en définitive Eresus sandaliatus. Le taxon cinnaberinus des auteurs, correspondant de fait à trois espèces réparties dans la zone Paléarctique : Eresus sandaliatus occidentale, Eresus moravicus, orientale et Eresus kollari Rossi, 1846 plus en Europe centrale, résultat d’une hybridation génétique stabilisée entre les deux premiers taxons. Le nom d’Eresus niger ne peut pas être utilisé car il désignait lors de sa description sous Aranea nigra une autre espèce existant déjà, celui d’Eresus cinnaberinus est nomen dubium et ne permet pas en conséquence de désigner correctement aucun des trois taxon. Eresus sandaliatus est présente en Europe du nord et centrale, depuis le nord de l’Italie au sud de la Norvège, en Grande Bretagne ainsi qu’en Turquie. Elle est en voie de disparition en Grande Bretagne où on l’a considérée comme disparue au cours du XXe siècle et a été retrouver en 1979 (une seule localité). Tardi-printanière, elle s’observe en mai-juin. Dimorphisme sexuel spectaculaire, les femelles de couleur noire passent inaperçues.

©© bysa – Pseudonyme – Wikimedi commons – Les pattes postérieures sont marquées de blanc

Références

  • Kovács G. & al. 2015 – A new ladybird spider from Hungary (Araneae, Eresidae). – ZooKeys, 494 : 13-30. – ONLINE
  • Rezác M., Pekar S. & Johannesen J. 2008 – Taxonomic review and phylogenetic analysis of central European Eresus species (Araneae: Eresidae). – Zoologica Scripta, 37: 263-287.