7 mars 2021

Une MĂ©duse d’eau douce : Craspedacusta sowerbyi

C’est la MĂ©duse d’eau douce, dĂ©crite par Lankaster en 1880 sous le nom de Craspedacusta sowerbyi. Elle appartient Ă  la famille des OlindiidĂ©s. La forme mĂ©duse de cette espèce a une ombrelle de 20-25 mm de diamètre, portant près de 400 tentacules et 4 bras buccaux.

Cosmopolite, elle est rĂ©putĂ©e originaire de Chine. On la vu apparaĂ®tre dans des eaux douces de tous les continents, sauf en Antarctique. Sa prĂ©sence et ses apparitions sont sporadiques. Elle est indiquĂ©e pour la première fois en Europe Ă  la fin du XIXe siècle et en France en 1891 (Lyon, Parc de la TĂŞte d’Or). Une enquĂŞte sur l’espèce est menĂ©e en France. Elle vit dans les eaux claires et de bonne qualitĂ©, au niveau des retenues, des lacs, gravières, parfois dans des rivières lentes. Elle se nourrit de zooplancton capturĂ© grâces aux tentacules urticants de l’animal.

Image d’entĂŞte – ©© bysa – CrasyBiker 84 – Wikimedia commons