30 novembre 2020

Entre Chien et Loup, une histoire de Dingo

Répartition mondiale du Dingo

Syn. Canis familiaris dingo, Canis lupus dingo

Le Dingo (Canis dingo (Meyer, 1793)) est un Canidé globalement menacé : il est considéré comme Vulnérable (VU 2008 UICN) et en déclin.

Selon les sources ce taxon, probablement issu de Chiens domestiques retournés à l’état sauvage (marronage) est considéré comme une sous-espèce ou comme une bonne espèce. Les dernières vues sur ce sujet tendent à séparer tant le Loup (Canis lupus) du Chien domestique (Canis familiaris), que le Chien domestique du Dingo et alors de considérer les trois taxons comme autant d’espèces. Dans une partie de l’Australie, le croisement avec des Chiens domestiques est important et concerne près de 50% des individus. L’origine domestique de cet animal est néanmoins remise en cause par certaines études récentes.

On trouve les Dingos, très localement en Asie du Sud-Est et plus généralement en Australie où ils existent depuis au moins 3500 à 4000 ans. Il n’y en a pas en Tasmanie.

©© bysa – Christopher Watson – Wikimedia commons

Les portées des Dingos sont nombreuses : jusqu’à huit petits. Ils vivent en bandes familiales de 3 à 12 individus, ou régulièrement solitaires. Ce sont des animaux endurants qui peuvent courir longtemps à une moyenne de 38 km/h. Ils atteignent les 65 km/h en pointe.

Image mise en avant – Planche de Gerard (1871) issue de l’ouvrage The Mammals of Australia