30 novembre 2020

L’Autour des Palombes, un Rapace en progression

Bien qu’en progression, l’Autour des Palombes (Accipiter gentilis (Linnaeus, 1758)) reste un Accipitridé peu commun globalement. C’est un Oiseau à répartition Holarctique, connu tant en Amérique du Nord (sous-espèce A.g.atricapillus) qu’en Europe (type). Il est réparti sur l’ensemble de l’Europe, présent en Angleterre, Corse, Sardaigne ainsi que très localement au Maroc en ce qui concerne le Paléarctique ouest. Au deux sous-espèces déjà citées on trouve A.g.arrigoni comme nous le voyons plus bas qui est corso-sarde et A.g.butoides dans l’extrême nord-est de l’Europe. Si l’espèce est essentiellement sédentaire, les populations septentrionales migrent.

De passage à Andance (France, Ardèche) août 2008 © V.Palomares

C’est en France un oiseau nicheur sédentaire, peu commun, présent sur l’essentiel du territoire, Corse comprise. En Corse on trouve la sous-espèce arrigoni considérée comme globalement menacée. Pour celle-ci on ne connaissait dans les années 1990 que 10-50 couples en Corse et 25-30 en Sardaigne voisine. Très persécuté en Allemagne, l’Autour des Palombes était devenu très rare en 1939, mais il s’est rétablit depuis. Aux Pays-Bas il a chuté d’une centaine à 15 cp en 5 ans. En France son déclin a été estimé à plus de 60 % en 10 ans. Des gardes en prennaient lors des migrations jusqu’à 50 par an au piège à poteau (Yeatman 1971). En Suisse , entre 1950 et 1982, l’espèce a fortement régressé, pour reconquérir ensuite le terrain perdu grâce à une vitalité remarquable. Plus rare que l’Epervier, les lieux où il se trouvait le plus communément au XVIIIe siècle, était les montagnes du Bugey, de la Franche-Comté et du Dauphiné, mais il s’en trouvait aussi quelques un dans les forêts des autres provinces en France, même des environs de Paris. Au début du XXe siècle l’espèce était nicheuse rare dans le Dauphiné. En Rhône-Alpes, l’espèce s’est notamment déployée en dehors de massifs montagneux. En Isère les populations ont quadruplé entre les années 1990 et les années 2000.

C’est un Rapace en progression qui paraît peut-être moins rare même qu’au début du XXe siècle, après avoir subit une régression importante au milieu de ce même siècle sous l’effet de persécutions. Sa protection depuis les années 1970 semble avoir joué de manière significative.

Evolution de l’Autour des Palombes en Rhône-Alpes & Dauphiné des années 1960 aux années 2000
La densité est de plus en plus importante du jaune au rouge
L’espèce a depuis encore augmenté dans les points les plus haut du Massif Central (Monts de la Madeleine, du Forez, Plateau ardéchois)
©© byncsa – Cyrille Deliry – Histoires Naturelles

Illustration d’annonce – Planche de Eaton (début du XXe siècle)